La Grande Loge Indépendante de France

La Grande Loge Indépendante de France (G.L.I.F.) est une union de Loges pratiquant la Franc-maçonnerie, traditionnelle, régulière, pure et ancienne et respectant ses us et coutumes  (Basic Principles, 1929). Leur appartenance se traduit par l’octroi d’une charte et par le respect de la pratique régulière de rites et rituels initiatiques reconnus comme authentiques. Les Loges sont autonomes au sein de la G.L.I.F. dans la limite du respect de la Constitution  « Règle des Maçons » et de ses principes fondamentaux communs, librement partagés. Dans cet esprit, la G.L.I.F. est la « Maison commune des Loges » qui en sont membres.

Pour accéder au site GLIF.FR veuillez aller dans  menu  « Liens  »

Saint Martin

Présenter notre Respectable Loge exige donc que soit expliqué son origine et, bien-sûr, ce qui a sensibilisé les frères dans le choix de  son nom.

La R.L Saint Martin, porte le n° 4 dans la matricule de la Grande Loge Indépendante de France.

Douze  « Frères Fondateurs », troublés par l’agitation du paysage maçonnique français, soucieux de retrouver la transmission de la Tradition initiatique régulière du  Métier de Maçon. Unis dans l’amour de la Franc-maçonnerie régulière, ont adhérés à  la G.L.I.F. Et la R.L Saint Martin fut consacrée le 12 janvier 2013  à l’Orient de Nice.

C’est dans un nouvel esprit que les Frères de la Loge disposent d’une « Maison commune », espace de silence, d’union et de paix, pour la pratique du Rite Ecossais Rectifié. Et ces douze frères, ont choisi de s’approprier en toute humilité le patronage de Saint Martin.

Cette appropriation s’est faite parce qu’ils ont été sensibilisé par le geste de Martin prouvant son amour du pauvre et donc du Christ.

Parce que Martin a été touché par la miséricorde, en se dévêtant du vieil homme pour revêtir l’homme nouveau. Parce que Martin, à l’âge de 20 ans a affirmé une confiance absolue en la protection que lui procure le Christ et que sa foi fut sa force. Parce que l’intercession de Martin sera recherchée par princes et rois pour le combat.

Parce que Martin avait la capacité de voir des anges et qu’il pouvait converser avec eux.

Chacun de nous,  frères de saint Martin, est une église qui se construit pour dépasser les nuages et s’élever vers le Père pour recevoir sa Lumière ! Cette Lumière qui déjà éclaire le chemin tracé dans nos cœurs.

Etre frère de saint martin c’est : s’inscrire dans des valeurs communes sur lesquelles on a levé le voile lorsque l’on  s’est retrouvé !

Les Frères de saint Martins ne se rencontrent pas par hasard, ils se retrouvent ! Ce voile devient alors la Cape de Saint Martin, la Cape du partage, de la charité, de la protection, de l’humilité ! Car Saint Martin se baisse (du haut de sa monture) pour assister le démuni.

Humilité, exemplarité, maitrise de ses pensées, de ses paroles, de ses actes. Le Frère de Saint Martin est pardonné de ses faux pas quand il a le courage d’employer l’arme que le Père à bien voulu lui octroyer dans sa grande mansuétude, celle du repentir. Car le repentir est la seule marge de manœuvre que nous a laissé le Père.

Donner le nom de Saint Martin à notre loge c’est aussi faire référence au lieu de culte Chrétien qu’est la chapelle qui vient du mot latin capa, en référence à la  relique de la chape de Saint Martin de Tours.